Companies transformation initiatives (Business / HR / management / environment)

Sans bureaux ou sans boss, 4 sociétés qui font bouger les lignes

©www.levetchristophe.fr
©www.levetchristophe.fr

Ces 4 sociétés repérées par Les Echos START ont inventé chacune à leur manière de nouvelles façons de travailler. Startup ou grand groupe, elles ont décidé de sortir des sentiers battus pour le plus grand bonheur de leurs salariés. Lire l’article

La Génération Y veut libérer l’entreprise : l’analyse d’Isaac Getz

entreprise-liberee
Les jeunes la demandent de plus en plus, de nombreux chefs d’entreprise y songent, Isaac Getz démontre pourquoi ils ont raison de vouloir plus de liberté dans l’entreprise. Lire l’article

La RSE, un nouvel enjeu Business

love
La nouvelle génération qui fait son entrée dans l’entreprise est plus exigeante vis à vis de la RSE. Résultat, le management traditionnel s’en trouve challengé. Au fond, cette jeune génération est à la recherche d’une cohérence entre ses convictions, ses engagements, et ceux à quoi elle contribue au quotidien dans son travail. Du reste, les profils venus du monde associatif sont de plus en plus valorisés.
Lire l’article

L’environnement de travail n’évolue pas au rythme des avancées technologiques

love
L’édition 2016 de la « Future Workforce Study » souligne l’influence des technologies sur l’attraction et la fidélisation des jeunes de la génération Y en entreprise. Multi-équipés de terminaux en ligne avec les dernières avancées technologiques, ils choisissent de préférence les entreprises qui leur garantissent l’accès aux mêmes technologies et quitteront plus volontiers les entreprises qui ne s’alignent pas. Les entreprises qui se modernisent et misent sur la mobilité sont celles qui attireront et fidéliseront les meilleurs talents, tandis que les autres généreront de la frustration au sein des équipes, lesquelles seront moins heureuses au travail et au final moins productives.
Lire l’article

Découvrez à quoi ressemblera le travail en 2030

love
Contrairement aux idées reçues, les Y et Z rêvent non pas d’une liberté illimitée dans l’entreprise, mais plutôt d’une entreprise qui les fasse grandir, leur permette de s’investir dans des projets engageants. Ils rêvent de participation et de responsabilisation, d’un management reconnaissant et bienveillant, de modes de travail souples.
Lire l’article

La génération Z compte-elle sur sa formation pour décrocher son premier job ?

love
71% des jeunes français âgés de moins de 20 ans, lycéens ou étudiants, estiment que leur diplôme les préparera à entrer rapidement dans la vie active. Dans les 10 prochaines années, ils aspirent d’abord à atteindre une stabilité professionnelle, à exercer le job de leurs rêves et à travailler pour une entreprise socialement responsable.
Lire l’article